Cela peut sembler anodin voir anecdotique, mais la lingerie de lit n’est pas toujours bien adaptée à la taille de son lit et de son matelas. Le cas typique est d’avoir un drap-housse un peu trop grand, ce qui donne un effet accordéon à son lit lorsqu’il est fait ; le tissu est un peu trop long de quelques centimètres, il n’est donc pas assez tendu. D’une part ce n’est pas très esthétique, de plus cela va froisser le drap et donner une impression peu agréable au coucher. On peut aussi évoquer le cas contraire, tout aussi agaçant. Avec un drap-housse trop court, il sera ardu de pouvoir le border correctement, avec les bords qui peuvent se recroqueviller sur le matelas en pleine nuit. Nous n’évoquerons pas d’autres cas en particulier, mais la logique est la même avec par exemple la taie d’oreiller. Il s’agit ainsi de choisir correctement la taille de son linge de lit, tout en choisissant en amont correctement sa literie. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

La taille standard

L’augmentation moyenne de la taille des français (et de leur poids) ces dernières décennies ont provoqué un changement progressif des habitudes d’achat dans le domaine de la literie. Il fut un temps, le modèle le plus répandu était le matelas 140×190 grandes marques, mais de plus en plus de couples ont tendance à opter pour des grandes tailles, comme le 160×200 dit queen size, ou le king size à 180×200. Il n’en reste pas moins que de nombreux foyers gardent par habitude leur ancien modèle plus petit. Il faudra faire ainsi attention lorsqu’on achète des draps-housses ou housses de couette dans le commerce, car il est fort possible de se tromper lors de l’achat, parce qu’il y a de plus en plus d’offre diversifiée. Si jamais on achète un produit d’une mauvaise taille et que l’on s’en rende compte avant d’ouvrir le paquet contenant le linge de lit, il vaut mieux le rapporter au magasin pour l’échanger, plutôt que de forcer son utilisation. Nous l’avons vu en introduction, cela peut vite devenir un calvaire.

Dans tous les cas, ce qu’il convient de faire en premier est déjà se poser la question de savoir si la taille de notre matelas (et du lit par la même occasion) convient parfaitement à notre style de sommeil, puis à notre morphologie. Garder un 140×190 ou passer aux modèles plus larges est un dilemme qui va déterminer la qualité de notre repos nocturne. Ensuite, il se posera naturellement le questionnement du choix de la taille de la literie.

 

Ce qu’il faut retenir

Pour le drap-housse, aucun problème : il doit être de la taille exacte de notre matelas. Quant à la housse de couette, il vaut mieux que cela déborde des deux côtés, donc par exemple pour un lit de taille basique 140×190, la housse de couette devrait être de 200×200 (donc carrée) pour que le rendu soit au mieux. Cela doit offrir assez de surface pour couvrir deux corps et que lorsque le lit est fait, cela ait un résultat esthétique.